L’interprétation en milieu social (IMS) constitue une catégorie de l’interprétation dont l’objectif est de permettre aux populations allophones –immigrantes ou non- et aux personnes sourdes d’avoir accès aux services proposés par l’Administration, notamment la santé, les services sociaux, l’éducation et la justice. Depuis plus d’une dizaine d’années, le Québec constitue un exemple de prise en charge des immigrants allophones et des personnes sourdes dans leur accès à ces services publics. À Montréal, des interprètes spécialistes en médiation interculturelle développent ce travail d’accompagnement sous la tutelle de la Banque interrégionale d’interprètes, organisme mandaté par le Gouvernement du Québec. La Belle Province n’est toutefois pas la seule à avoir essayé d’éliminer les barrières linguistiques : dans d’autres pays de la Francophonie, notamment en Europe occidentale, des structures similaires sont mises en place.

 

            L’objectif de ce colloque sera de présenter les différentes approches sur l’IMS et leur mise en pratique. Il sera ouvert à des expériences menées partout dans la Francophonie, le but ultime étant de consolider un réseau francophone d’IMS pour tous les professionnels oeuvrant en milieu francophone et pour tous les chercheurs travaillant sur les structures d’interprétation en milieu social dans les pays de la Francophonie.

 

            Le colloque se déroulera dans le campus de l’Université Pablo de Olavide (http://www.upo.es), à Séville (Espagne). L’organisation du colloque ne sera pas en mesure de financer les frais de déplacement des participants, lesquels devront d’ailleurs prévoir des frais d’inscription de 100 euros qui serviront à financer la publication des actes du colloque. Le comité d’organisation enverra aux participants un document contenant les normes de publication et fixera des délais pour la remise des articles.

 

Comité scientifique

 

  • Juan Jiménez-Salcedo (Universidad Pablo de Olavide, coordinateur).
  • José Yuste Frías (Universidade de Vigo).
  • Isabelle Hemlin (Agence de la santé et des services sociaux de Montréal).
  • Michel Pagé (Université de Montréal).
  • Anne-Marie Parisot (Université du Québec à Montréal).
  • Jean-Louis Duchet (Université de Poitiers)
  • Xus Ugarte (Universitat de Vic).
  • Manuel Torrellas Castillo (Université François Rabelais de Tours).
  • Mercedes Sanz (Universitat Jaume I de Castellón).
  • Nadia Duchêne (Universidad Pablo de Olavide).
  • Norma Ribelles (Universitat Jaume I de Castellón).